SANTE Des chercheurs toulousains ont trouvé comment le virus Zika se transmet in utero, de la mère à l’enfant…

Vicieux, le virusZika, transmis par certains moustiques, a plusieurs cordes à son arc. Des chercheurs toulousains viennent de démontrer qu’il a trouvé non pas une mais deux façons de circuler in utero entre la mère et l’enfant, au risque de provoquer des microcéphalies chez le futur bébé.

« Il se transmet directement de cellule à cellule en infectant le tissu maternel pour progresser vers le placenta fœtal mais il peut également passer par le sang », explique Nabila Jabrane-Ferrat, directrice de recherche CNRS au Centre de physiopathologie de l’hôpital Purpan.

Mieux connaître son ennemi

Cette avancée dans la connaissance du mode de progression de Zika permet de s’armer contre lui. « On n’est pas encore au stade de la thérapie mais nous pouvons commencer à imaginer des modalités pour le bloquer, par exemple en introduisant des petites molécules qui pourraient le neutraliser », souligne la chercheuse.

Son équipe a aussi démontré que la souche du virus qui sévit au Brésil, le pays le plus touché, « se réplique dans un large panel de cellules maternelles et fœtales, en les endommageant au passage ». Cette capacité pourrait expliquer les dégâts irréversibles observés lors d’une infection pendant une grossesse.

Source

A Lire Aussi :

AMP – Zika : deux vaccins efficaces chez la souris, espoir pour l’Homme

Un anticorps de la dengue efficace contre Zika

AMP : Zika – L’OMS recommande aux femmes de remettre leur grossesse là où le virus sévit

AMP : Zika – Un cas de transmission sexuelle sans symptôme

Advertisements